Kasnodar Caviar

Un hommage à la Russie

Kasnodar Caviar est la marque premium de la ferme Acipenser et a été créée en 2018. Elle est avant tout un hommage à la Russie et aux relations privilégiées que les collaborateurs de la ferme entretiennent avec le plus grand expert du monde de l’esturgeon, Mikhail Tchebanov.

La marque tient son nom de la ville de Krasnodar, située au sud de la Russie, berceau mondial de la production de caviar d’où proviennent les oeufs d’esturgeons fécondés d’Acipenser. Dans le mot Kasnodar Caviar, « dar » traduit du Russe signifie « cadeau, présent, don ». Ici, « dar » est un don de la nature: les esturgeons et le caviar Kasnodar offerts à sa clientèle.

Une invitation au voyage

Au milieu du XVIème siècle, le premier tsar, Ivan le Terrible accède à la mer Caspienne suite à une conquête progressive des rives de la Volga et découvre le caviar. Très apprécié par le tsar Alexis Ier, il devient le symbole impérial en 1675. Dès lors, prisé par toute la cour de Russie, ce mets est de toutes les fêtes. Au même moment, la Russie s’ouvre au monde, mais le caviar qu’elle exporte est pressé : fort en bouche, odorant et salé, il n’est pas du goût de tous les palais.

Au début du XVIIIème siècle, l’ambassadeur du tsar Pierre Le Grand offre sa première dégustation au roi de France Louis XV.

Autrefois impossible de recevoir du caviar frais en Europe, la révolution industrielle de la seconde moitié du XIXe siècle permet au caviar de voyager jusqu’aux tables européennes.

Les Russes, fervents admirateurs de la France reconnue comme référence mondiale du goût et des modes, importent leur tradition apéritive des « Zakuski », hors d’œuvre de prédilection durant la célèbre époque des ballets Russes. Les grands Chefs Français adoptent ce mets d’exception tels que le grand Auguste Escoffier connu comme le « roi des cuisiniers et cuisinier des rois »…

Le caviar est à présent sur les plus grandes tables de la haute gastronomie.

En 1920, face aux révolutions bolchéviques, de nombreux citoyens Russes décident d’émigrer vers la France, ce qui marque le second boom du caviar.

La Princesse Romanoff, figure de ce peuple exilé remarque des pêcheurs en train de rejeter les précieuses perles noires à la mer lors d’une promenade dans un village d’Aquitaine. Outrée par ce gâchis, elle leur promet de leur enseigner les secrets de la fabrication du caviar.

Dans les années 1930, le caviar ayant la bénédiction de Paris et de la Côte d’Azur, incarne le symbole de l’élégance, de l’opulence et du luxe. Après Paris, il s’invite donc naturellement à Hollywood où les stars de l’époque s’en servent comme un moyen de séduction sans égal.

Aujourd’hui, la Russie demeure comme étant le plus grand marché de caviar en termes de consommation de caviar.